2010_08_14_Plouguerneau_Phare_de_la_vierge__245_

Le premier réseau finistérien d'éclairage des côtes

C'est très longtemps après la construction des deux premiers phares du département (St Mathieu en 1692, le Stiff d'Ouessant en 1700) que se met en place, de 1830 à 1860, le premier réseau d'éclairage du littoral; grâce à la volonté administrative (commission des phares - 1811) et aux progrès techniques, en particulier, les découvertes d'Augustin Fresnel (système lenticulaire).

Voici l'un des lieux où ma petite soeur et son zhom ont emmené nos pioux cet été. Ils étaient partis voir notre frangin devenu breton, avec Pa et Man, et les filles de ma soeur cadette. J'y serais bien allée moi aussi en Bretagne... "Plouguerneau"

Ce premier système cohérent d'éclairage du littoral comprend 4 catégories de phares :

  • Phares de premier ordre donnant des indications aux vaisseaux venant du large (Phares d'Ouessant, de l'île de Batz, de Penmarc'h, de Beg ar Raz).
  • Phares de second et troisième ordres pour marquer l'entrée des passages et les écueils à l'approche des côtes (Phares de St Mathieu, de l'ile de Sein, de l'île Vierge)
  • Phares de quatrième ordre pour éclairer l'entrée des ports.

Le petit phare de l'île Vierge

Ce phare de 3ème ordre est mis en service en 1845. C'est une tour carrée en granit, surplombant l'habitation des gardiens.
Sa hauteur : 33 mètres et sa portée : 14 miles
Il est doté du système de Fresnel, et fonctionnait à l'huile de Colza.

Le balisage de l'Aber-Wrac'h

En 1845 également fut mis en service le phare de l'île Wrac'h et un feu dans le clocher de l'église de Plouguerneau, ainsi que deux feu à Landéda, pour marquer l'entrée à l'Aber-Wrac'h. Le feu du clocher fut remplacé en 1869 par le phare de Lannvaon. Quelques cartes postales anciennes ici !

Le grand phare de l'île Vierge

2010_08_14_Plouguerneau_Phare_de_la_vierge__107_

Les années 1860 marquent un nouveau tournant dans l'histoire de l'éclairage des côtes. De nouvelles inventions, prouesses techniques et humaines contriburont à l'amélioration d'une navigation en plein développement. 

Le grand phare de la Vierge est construit de 1897 à 1902. Il est le plus haut d'Europe avec ses 82 mètres 50, et c'est aussi le phare en pierres le plus haut du monde. C'est une tour cylindrique en granit, habillée à l'intérieur par un manteau d'opalines. Le nombres de ses marches est de 365, et sa portée est de 27 miles (=> 52 km). Son feu  a un éclat blanc toutes les 5 secondes. Il sera électrifié en 1956, grâce à l'énergie fournie par deus éoliennes. Il emet un signal sonore en cas de brume. Deux gardiens en assuraient le fonctionnement.

Pour plus de renseignements : Musée Maritime "Karreg Hir" Plouguerneau et Musée des Phares et Balises (Phare du Creac'h - Ouessant)
Merci à ma petite soeur pour ses photos magnifiques...

D'après les textes sur place, Ecomusée de Plouguerneau - Mairie (98 04 71 06) MIRDI PLOUGERNE

2010_08_14_Plouguerneau_Phare_de_la_vierge__247_2010_08_14_Plouguerneau_Phare_de_la_vierge__226_2010_08_14_Plouguerneau_Phare_de_la_vierge__210_2010_08_14_Plouguerneau_Phare_de_la_vierge__117_2010_08_14_Plouguerneau_Phare_de_la_vierge__92_2010_08_14_Plouguerneau_Phare_de_la_vierge__165_