Aujourd'hui, j'ai eu un petit moment fort sympatique entre filles, chez une ancienne danseuse de mon assso. J'ai pu ainsi découvrir les produits d'origines Australiennes nommés "Nutrimetics", qui se propose uniquement en vente à domicile, ou plus exactement en réunion de "conseil beauté".

J'ai testé ces produits pendant ce petit moment de partage chez Nicole, avec Odette et Céline entre autre, et certains produits se sont révélés très agréable sur le visage. Ma crème de visage est en fait la crème Niv*ea, cela depuis très longtemps, comme elle l'était aussi pour ma grand-mère maternelle, je me souviens, et pour ma Tantine, dont j'avais récupéré le dernier tube il y a 2 ans... 
Je me lave le visage à l'eau, j'aime..., avec des savons surgras d'Alep au moins à 35 %, à l'huile d'olive et de Laurier* (*connue pour ses vertus apaisantes et antiseptiques qui confère un effet calmant et purifiant sur les peaux abîmées ou tiraillées) ou bien des savons à l'huile d'argan. 

Il y a tellement de trucs traffiqués maintenant que parfois on peut avoir des pâles copies de ces savons-là, avec des savonnettes vendues pour du 35% d'huiles et qui n'en contiennent que 15% au final, voire même contiennent d'autres trucs pas très catholique! 

Il est vrai aussi que toutes les peaux ne supportent pas le savon et l'eau. Je suis donc chanceuse d'avoir une peau mixte qu'il n'est pas trop difficile à satisfaire dans l'ensemble depuis plus de 40 ans. Il est vrai que tous les produits dont on vante le mérite ne sont pas toujours impéccables à l'usage mais aussi relativement chers pour le porte-monnaie, ... c'est donc souvent un frein pour les tester chez soi

LinimentOleoCalcaireJe parle donc de ça à Man ce soir, au téléphone, et elle me fait: "Bahh, mais tu connais pas le liniment oléocalcaire (de chez Gi*frer) qui est un produit naturel et qui sert à nettoyer les fesses de bébé." C'est avec le dernier des petits enfants qu'il a fait son apparition dans la famille, en 2001 pour le dernier enfant de petite soeur!!! 
Oui, effectivement Man, je me souviens de cette crème onctueuse presque jaune que frangine étalait sur la peau de bébé lors du change. Il me semble d'ailleurs aussi que mon amie Betty s'en servait l'an passé pour son petit Lou. 

Vous me connaissez, cher lecteur, j'aime savoir le pourquoi du comment, alors je vais à la pêche aux infos, en surfant sur le web. Voilà dont le fruits de mes recherches... Un lien ici d'abord
D'autant plus que pour être sure du résultat, on peut faire son liniment toute seule. C'est très simple à faire et beaucoup de personnes se sont lancées dans la fabrication de ce "cosmétique" bien moins onéreux que ceux de toutes ces marques qui utilisent du marketing ou packaging à gogo et dont on paie le coût!

Le liniment est une recette ancestrale, originaire du sud de la France que nos ainées utilisaient pour la toilette des bébés et en particulier pour la toilette du siège. Il s’agit d’un produit naturel, à base d’eau de chaux et d’huile d’olive qui se présente sous forme d’un lait semi épais et de couleur jaune orangé. Depuis toujours, le liniment est utilisé pour soulager nos enfants des rougeurs...

L’origine du mot liniment vient du latin linimentum, de linire (oindre). Comme indiqué, il s’agit d’un mélange d’huile d’olive (Oleo) et d’eau de chaux (calcaire).
Pourquoi de l’eau de chaux ? 
Il peut paraître curieux d’utiliser de l’eau de chaux dans un soin pour bébé, mais en réalité pas du tout! L’eau de chaux en elle même a des propriétés nettoyantes et purifiantes et de plus neutralise l’acidité de l’urine, Elle est utilisée dans de nombreuses préparations pharmaceutiques. Une de ses principales propriétés, est de lutter contre les brûlures, ce qui la rend très intéressante dans les produits de  soins contre les rougeurs et les irritations. 

••• ‼‼ Par contre, attention, l’eau de chaux à l’état pur peut provoquer des irritations cutanées, il faut la manipuler avec prudence et la laisser hors de portée des enfants. Une fois sous sa forme de liniment, l’eau de chaux ne présente plus aucun risque. ••• 

Le liniment un produit fait maison.
L’avantage du liniment, c’est qu’il est très facile à fabriquer soi-même ! La préparation ne nécessite que deux ingrédients peu couteux: de l’eau de chaux et de l’huile d’olive suffisent. Proportions de base du liniment. Évidemment, la qualité de votre mixture tiendra en grande  partie de la qualité de l'huile d'olive utilisée! Moitié d’huile d’olive, moitié eau de chaux, tout simplement!

  • 50 % d’ Eau de chaux
  • 50 % d’huile d’olive

Pendant mes recherches j'ai trouvé de nombreuses recettes, notamment la première à laquelle on ajoute de la cire d'abeille fondue pour lier les deux produit de base. Cela évite le geste de la pub "Oran*gina" des années 80/90 à chaque utilisation...

Il est possible de faire sa propre eau de chaux (recette, et merci à Sange) si on finit par la trouver trop chère dans une droguerie, pharmacie ou parapharmacie. 

Comme tout produit fait maison, le liniment a une durée de vie assez courte, d’après les divers témoignages des utilisateurs, ceux-ci estiment le délai de conservation de 1 mois à 2 mois en étant conservé à température ambiante, dans la chambre ou la salle de bain. Cependant, vous pouvez ajouter des conservateurs pour augmenter ce temps de conservation:

  • L’extrait de pépin de pamplemousse, peut conserver votre liniment à raison de 40 gouttes d’EPP (Extrait de pépins de pamplemousse, un antibiotique naturel!) pour 100 g de liniment. Il suffit de l’ajouter en fin de préparation de votre liniment. 
  • L’huile de germe de blé à des propriétés antioxydantes qui empêche le "rancissement" des huiles qui leurs donnent cette odeur accre et désagréable. Vous pouvez donc remplacer une partie de l’huile d’olive par de l’huile de germe de blé.
  • La vitamine E prévient également du rancissement des huiles.Vous pouvez en ajouter en fin de préparation à raison de 5 gouttes de Vitamine E pour 100 g de liniment. Conserver votre liniment à l’abri de la lumière. 

Le linament n'est pas parfumé, mais il est possible d'y ajouter quelques gouttes d'huiles essentielles du type Lavande, Jasmin, ... mais par pour Bébé, ni pour le soin du visage, possible en soin de corps uniquement. D'ailleurs, on manipule les huiles essentielles très prudemment comme toujours, et ne pas oublier qu'elles ne sont pas solubles dans l'eau. 
Si on veut tout de même parfumer sa crème démaquillante, prudence avec les HE, ou alors on utilisera plutôt des Macérats ici ou ...  

Quézaco?? 
Comme son nom l'indique on va parler de macération... quelques recettes! Un macérat huileux* est un extrait végétal issu de la macération d'une plante ou plusieurs dans huile, la base  utilisée est une huile principalement végétale mais qui peut-être aussi minérale. 

Cette huile est choisie en fonction de ses propriétés (peaux sèches, grasses, support de massage...) dont on se servira ensuite pour l'utilisation du macérat.

On peut faire aussi un mélange de plusieurs huiles végétales (huile de tournesol, de pépins de raisin, d'olive, de coco, de noyau d'abricot... etc.)

  1. le macérat de calendula (fleurs de souci) : anti-inflammatoire, cicatrisante, pour les peaux sèches, sensibles et abîmées, contre les coups de soleil, les crevasses....
  2. le macérat de millepertuis: anti-inflammatoire et cicatrisante 
  3. le macérat de bellis (fleurs de pâquerettes): tonifiant des vaisseaux sanguins et aussi utilisé comme tenseur du buste.
  4. le macérat de carotte: aide au bronzage, antioxydant
  5. le macérat de vigne rouge : pour améliorer la circulation sanguine
  6. le macérat de vanille (gousses de vanille): pour son parfum

Si la chimie n'était pas ma matière préférée au collège, j'avoue que là, les expériences sont assez tententes à réaliser, ne trouvez-vous pas? 

En plus cela m'a plutôt l'air BIO tout ça...