Aujourd'hui, je suis partie rejoindre une amie pour amener un vieux frigo à sa mère et j'en ai profité pour faire une petite promenade à Montoulieu. Ce village se situe sur la route D10 entre Alan et Aurignac en venant de Toulouse par la A64 et en passant par Martres-Tolosane (Sortie 22).

Une belle chapelle 
dans un lieu paisible et propice à la méditation...

P1090054

On note, à gauche au milieu des bois, une pittoresque chapelle en arrivant sur Montoulieu Saint-Bernard après Alan: c'est la chapelle pastorale Notre-Dame-de-Saint-Bernard. Elle a été édifiée "pierre à pierre" suite à l'apparition de la Vierge Marie à une bergère, en ces mêmes lieux.  En effet, courant mai 1682, alors que Louis XIV régnait sur la France et que le Pape Innocent XI siégeait à Rome, la Vierge apparut à Madeleine Serres et ses cinq compagnons âgés de 8 à 13 ans, sur le coteau de Lareu, site actuel de la chapelle Notre Dame de St Bernard...
(suite en suivant le lien)
Un curé ermite âgé de 89 ans, âgé de 89 ans, Pierre Alric, ancien curé d'Aurignac, vit depuis douze ans à deux pas de cette chapelle, en ermite, dans un mobil-home qu'a construit pour lui l'association des Amis de Notre-Dame-de-Saint-Bernard. 
En y installant Pierre Alric, comme un cadeau de départ à la retraite, l'association a pu faire vivre ce lieu de culte et de pèlerinage. Le prêtre y célèbre la messe tous les jours, surtout le samedi après midi pour de nombreux paroissiens du canton, mais encore à l'occasion de mariages qui sont fréquents sur ce site.

Dans le village même, en contrebas de l'église, on peut découvrir des restes de Thermes Gallo-romain (ou piscine) en marbre, dernier témoignage d'une villa gallo-romaine qui s'étendait à cet endroit (lieu dit du Pelet). Ils méritent grandement un détour. On y lira sur une pancarte scellée sur un mur :

PISCINE GALLO-ROMAINE

Détente et hygiène, l'art de vivre au temps des romains

P1080851


Février 1957, la pioche de Jean Avezac met à jour un mur couvert de mortier rose et de marbre gris de St Béat ; l'Abbé Algans, curé érudit d'Aurignac, mesure l'importance de la découverte quand son père Cyril Avezac lui parle de la découverte. 

 

Les fouilles de Jean Boube archéologue de Marthes-Tolosane et de jeunes bénévoles font apparaître un petit ensemble thermal remarquablement conservé composé d'un vestibule à colonade, d'une piscine, et de trois salles plus ou moins chaudes (caldarium, tépidarium et frigidarium).

 

Un escalier original de trois marches inégales permet d'accéder au bassin et de s'y asseoir confortablement, la hauteur de la première y servant de dossier.

 

La hauteur maximale de l'eau 1,26 m montre qu'on y venait pour s'y détendre et s'y laver plus que pour nager dans un volume de 18 000 litres d'eau. Les pilettes en brique formaient l'hypocauste (fourneau souterrain dont le foyer n'a pas été situé) servant à chauffer le "caldarium". Ses tuiles à mamelles (au lieu de tubuli comme dans d'autres Thermes notamment à Pompéï) servaient de conduit d'air chaud dans les parois verticales pour éviter la condensation.

 

L'alimentation était assurée par les eaux bienfaitrices de la source Pelet. Monnaies, fragments d'amphores et de céramiques témoignent de son occupation au IVème siècle après J-C. 

 

Il est probable que cet ensemble appartenait à une "villa", grand domaine agricole, dans le sillon de Chiragan. Il témoigne de l'extension de la colonisation romaine de Toulouse à St-Bertrand ("novempopulanie"). La toponymie indique qu'une voie reliait par le "pont romain" vers le nord aux coteaux gersois. Sur la colline qui surplombe court un mur d'enceinte et un escalier conduisant au sommet de la colline d'où l'on domine la vallée de la Louge (position stratégique ou sanctuaire?).

 

Office du tourisme, Canton d'Aurignac

Communauté de Communes du Canton d'Aurignac

6 Sentier du patrimoine

 

Liens

Articles de presse

  • PUBLIÉ LE 21/08/2001 | LA DÉPÊCHE DU MIDI, par Marie CLAUDEL

Une piscine gallo-romaine dans son jardin !
HAUTE-GARONNE : Depuis quarante ans, à Montoulieu-Saint-Bernard, près d'Aurignac, Marie fait visiter sa « maison »

http://www.ladepeche.fr/article/2001/08/21/286590-Une-piscine-gallo-romaine-dans-son-jardin.html

  • PUBLIÉ LE 12/08/2005 09:55 | LA DÉPÊCHE DU MIDI

http://www.ladepeche.fr/article/2005/08/12/316327-DESTINATION-31-La-piscine-gallo-romaine-de-Montoulieu.html

Avec la villa de Montmaurin ou celle de Chiragan à Martres-Tolosane la présence de l'occupation gallo romaine dans le Comminges est bien marquée. Moins connue, mais aussi authentique la piscine gallo romaine de Montoulieu-Saint-Bernard, près d'Aurignac, fut découverte en 1957 par (le fils jean de) Cyril Avezac qui a mis à jour cette richesse archéologique par hasard, alors qu'il effectuait des travaux des champs. Ces petits thermes en disent long sur cette époque (début du quatrième siècle) et laissent supposer que les Gallo romains avaient construit un village entier sur cette colline de Montoulieu. Les vestiges de ces thermes révèlent la présence de trois salles chaudes et tièdes, d'un vestibule et d'une piscine d'eau froide dont le revêtement en marbre a échappé à l'usure du temps.

  • PUBLIÉ LE 23/07/2009 04:42 | LA DÉPÊCHE DU MIDI J. M.

Une piscine gallo-romaine entre l'histoire et l'oubli...

http://www.ladepeche.fr/article/2009/07/23/643430-Montoulieu-Saint-Bernard-Une-piscine-gallo-romaine-entre-l-histoire-et-l-oubli.html 

  • PUBLIÉ LE 27/01/2011 09:48 | LA DÉPÊCHE DU MIDI | J.-M.

Des pilleurs de troncs visitent la chapelle...

http://www.ladepeche.fr/article/2011/01/27/999543-Alan-Des-pilleurs-de-troncs-visitent-la-chapelle.html