Dis-moi Mamie, c'est quoi un champignon ?
Moi, je cherche dans un dico sur le net et je trouve cette définition et plein d'autres choses. A l'origine du nom et dans le langage le plus courant, les champignons sont ces «petits produits des campagnes» (éthymologiquement de "campinolius" 
du bas-latin). Ils sont constitués généralement d'un pied surmonté d'un chapeau, à l'image du champignon de Paris ou du bolet.

L'étude scientifique des champignons débute avec le Suédois Linné (1707-1778) et son ouvrage Species plantarum (1753), encore que les champignons n'y occupent pas une place vraiment séparée du reste des plantes. C'est le botaniste français Paulet (1740-1826) qui le premier a proposé (en 1795) le mot «mycologie» pour désigner la science étudiant les champignons (terme qui s'imposa devant fungologie).
C'est fou ce qu'une cueillette en Ariège en compagnie des frangines et de Man peut nous donner envie d'en savoir plus. Je regrette juste un peu de n'avoir pas eu plus tôt cette curiosité de tout, car passé 40 balais, on retient bien moins bien quand même... (Image ci-dessous, source Wikipédia)

SchemaChampignon_Wiki

Champignon (n.m.) : 
Nom commun donné aux espèces appartenant au règne des Mycètes ou Mycophytes (ici ou ). Ces espèces ne sont plus classées dans le règne végétal depuis 1969, car elles n'ont ni chlorophylle ni tissu vasculaire ni structure composée de tiges, racines, feuilles et ne peuvent pas faire de photosynthèse. Les rouilles, les charbons, les mildious, les levures et les moisissures sont tous des champignons. Tiens tiens... 

Ainsi, le champignon est un "végétal" sans chlorophylle et sans fleur qui croît rapidement, surtout dans les lieux humides et peu éclairés. Il appartient au règne des Fungi, aussi appelé Mycota ou mycètes, constitue un taxon regroupant les organismes appelés plus communément champignons. La mycologie est la science qui les étudie. Environ 90 000 espèces de champignons ont été décrites à ce jour, mais on estime qu'en 2007 moins de 10 % des espèces sont connues et identifiées. 

C'est au milieu du XVIIIe siècle que la reconnaissance formelle du règne VÉGÉTAL et du règne ANIMAL a fait son apparition dans la nomenclature de l'humanité selon la BIOLOGIE et sous la plume de Linné. Quant au règne MINÉRAL il relève de la GÉOLOGIE

La classification traditionnelle de Linné (1735) en deux groupes (végétal & animal) a évolué pour aboutir à la constitution des six règnes du vivant selon la BIOLOGIE, et la révision de la classification a été proposée par Woese en 1990 après avoir observé de grandes différences au niveau moléculaire chez les Bactéries et les Archées en dépit du fait que les deux groupes sont composés d'organismes procaryotes. Le règne Végétal est constitué par :

  • Les Bactéries (Une bactérie, ou bacteria, est un organisme vivant procaryote, caractérisé par une absence de noyau et d'organite.)
  • Les Archées (organisme vivant procaryote)
  • Les Protistes (eucaryotes unicellulaires)
  • Les Mycètes (champignons, organisme vivants eucaryotes multicellulaires, hétérotrophes et absorbotrophes)
  • Les végétaux (eucaryotes multicellulaires)
  • Les animaux (eucaryotes multicellulaires) 

Je fouille un peu plus et j'apprend que le carcophore est la partie visible du champignon, et qu'il ne faut pas oublier le mycélium, la partie souterraine du champignon formée par des filaments ramifiés blancs. En mycologie, on appelle carcophore ou sporophore la fructification du mycélium d'un champignon (Mycota), produisant des spores, sous diverses formes, dont celle la plus connue est un pied et un chapeau chez les Basidiomycètes et quelques Ascomycètes. 

Étant la seule partie visible de l'organisme, c'est le sporophore qu'en langage courant on appelle «un champignon».

Morphologie d'un champignon

La plupart des champignons supérieurs possèdent un chapeau à lames et un pied (stipe). Certaines espèces plus évoluées, comme l'amanite, portent un anneau et une volve. Comme le sporophore assure la reproduction, un voile le protège durant sa croissance. A maturité, ses vestiges subsistent à l'état d'écailles sur le chapeau ou de peaux lâches sur le pied (anneau, cortine, volve, etc.).

En observant les champignons d'un peu plus près, on se rend vite compte qu'ils ne ressemblent pas tous et loin de là. Hormis leur taille, on remarque facilement les différences ci-dessous:

  • La forme du chapeau:

    bien que souvent ronde, elle peut être plus ou moins sphérique, en cloche, plate, mamelonnée ou en entonnoir et son revêtement peut être lisse, soyeux, ridé, pelucheux, ...etc. 

  • L'hyménium

    peut être : lisse, plissé, lamellé, à aiguillons ou poré. Il faut aussi faire une sporée pour pouvoir observer la couleur des spores qui va du blanc au noir en passant par tous les tons de jaunes, le rose, tous les tons de brun et le violet. Il faut également observer l’insertion de l’hyménium sur le pied (décurrent, adné, libre, ...etc.) 

  • Le stipe 

    (ou pied) peut être lisse, fibrilleux, avec ou sans anneau, cortiné, avec ou sans volve, cylindrique, ventru, bulbeux ou pointu, plein ou creux, etc. 

  • L'odeur

    peut être nulle ou faire penser à l'anis, la farine, la noix de coco, l'amande amère, la mandarine, le gaz, le cube "Maggi", la rave, le cacao, l'ail, ...etc. 

  • La couleur de la chair

    peut être blanche ou colorée, se colorant au toucher ou à la coupe. 

  • La saveur peut être fongique (= de champignon), nulle, farineuse, amère, piquante, ...etc.

Morphologie_champignon1

La Morphologie d'un champignon  

LIENS

La langue des champignons